Paolo Bernasconi: «La justice pénale a été désarmée contre les délits économiques»

A l’étranger, les enquêtes pénales contre des agents financiers basés en Suisse s’entassent. La justice suisse ne pourra pas faire pareil, selon l’ex-procureur tessinois.

Il y a une semaine, l’Association suisse des banquiers (ASB) plastronnait durant sa journée annuelle. Le secteur a franchi «le creux de la vague»: l’argent frais arrive dans les coffres, la masse des avoirs sous gestion explose et le Parlement a réglé le cas UBS. Donc tout va bien?
D’énormes difficultés restent. Par exemple, les procédures pénales ouvertes à l’étranger contre des intermédiaires actifs sur sol suisse. C’est ce qu’on nomme le cross-border risk et qui pèse sur l’ensemble des intermédiaires basés dans notre pays. Cette bataille très dure est menée par différentes autorités judiciaires et fiscales à l’étranger.

Lire la suite

Quand la Patrouille des Glaciers emballe ses sponsors

4500 participants à la fameuse course alpine ont reçu de la publicité pour l’assureur Groupe Mutel. un rabattage sous pli officiel de la Confédération.

Cet été, le commandant de la prestigieuse Patrouille des Glaciers (PdG), le lieutenant-colonel EMG Ivo Burgener a créé un nouveau métier de l’armée suisse: le rabatteur alpin. En juillet, 4500 participants à l’édition 2010 de la PdG ont en effet reçu un courrier signé par le gradé haut-valaisan, portant l’estampe confédérale et, en annexe, un dépliant promotionnel de l’assureur de Martigny, le Groupe Mutuel. Posté de Sion, le courrier comportait le sceau officiel de la Confédération sur son enveloppe. De quoi susciter l’étonnement d’élus nationaux, de gau- che comme de droite.

Lire la suite

Vaud: la police contre le travail au noir

La semaine passée, la police cantonale a arrêté 13 ouvriers clandestins dans la banlieue lausannoise. Mais le problème reste entier, s’irrite le syndicat Unia.

Ce 8 septembre à 6 heures, les premiers clients de la Bras- serie de Malley, à deux pas du centre ville lausannois, ont assisté à une descente de police. Sur le trottoir, des policiers de la Sûreté vaudoise ont effectué des contrôles d’identité auprès de trente-trois ouvriers en quête de travail. Originaires du Kosovo et du Portugal, treize étaient clan- destins, dont un faisant l’objet d’un mandat d’arrêt.

Lire la suite

La Banque nationale suisse à l’épreuve de la critique

La Banque nationale suisse a acheté des euros par milliards. Bien trop, fustige une majorité d’experts notoirement proches de l’institution. Que cache cette fronde soudaine?

La Banque nationale suisse (BNS) perdrait-elle de sa superbe? Depuis l’été, les critiques s’abattent sur la politique d’une institution tant habituée aux louanges depuis deux ans. Un déluge qui émane d’universitaires et d’ex-cadres de la BNS. Un déluge qui tombe alors que les grandes banques fustigent les velléités de réformes du secteur lancées par la BNS. Tout cela donne l’impression que les premiers mois de Philipp Hildebrand à la tête de la banque virent à l’aigre et que, disent ses détracteurs, cela n’ira pas sans casse si sa politique ne change pas vite.

Lire la suite

Traité fiscal avec New Dehli: cadeaux indiens.

IMPÔTS. Berne a signé un nouveau traité fiscal avec New Delhi. La Suisse livrera des données bancaires en cas de fraude et d’évasion, mais gagne sur d’autres terrains.

Ce lundi 30 août, Micheline Calmy-Rey s’est rendue à New Delhi pour signer une Convention de double imposition (CDI) avec Shri Pranab Mukherjee, ministre indien des Finances. Une CDI qui contient le désormais fameux article 26 de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur l’échange d’informations et qui contraint la Suisse à livrer des données bancaires en cas de fraude et d’évasion fiscales. Mais Berne a aussi obtenu des concessions pour l’industrie suisse.

Lire la suite