La FINMA s’implantera à Zurich, puis à Genève

La FINMA envisage d’ouvrir des bureaux à Zurich et à Genève. D’ici deux à trois ans.

Dans son récent rapport sur la crise, l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, la FINMA – dont le siège est Berne, rappelle que le tiers de son personnel réside à Bâle, Genève ou Zurich. Ce que l’Autorité présente comme désavantage, sans parler des salaires qu’elle offre à ses collaborateurs, bien en dessous de ce que touchent les employés des banques et des assurances que la FINMA surveille. Conclusion, en page 55 dudit rapport: «pour y remédier, l’implantation de succursales dans les centres financiers de Zurich et Genève sont actuellement à l’étude».

Alain Bichsel, porte-parole de la FINMA, reconnaît qu’il «n’y a rien encore de concret, mais nous en discutons à moyen terme». Deux à trois ans, avance-t-il. Le conseil d’administration de la FINMA, présidé par Eugen Haltiner, devrait en parler d’ici à la fin de cette année. «Nous pourrions ainsi établir certaines équipes, d’abord à Zurich. Ensuite à Genève», complète Alain Bichsel qui assure qu’ainsi le travail d’encadrement des acteurs de marchés sera renforcé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s