Amnistie fiscale italienne: la possibilité d’un bide?

On allait voir ce que l’on allait voir, promettait en novembre passé Giulio Tremonti, ministre italien des Finances. Et l’ordonnateur du scudo, la troisième amnistie fiscale qui s’achève le 31 avril, de jurer la «fin du secret bancaire suisse». Surtout au Tessin, premier refuge pour les fortunes transalpines qui cherchent à contourner leur fisc.

De Lugano à Bellinzone, banquiers, gouvernement et partis de droite sonnèrent l’alarme. Du jour au lendemain, Le rapatriement des capitaux italiens bifferait un millier d’emplois. Diantre! Comme de coutume dans ce genre de cas, une grande partie de la presse suisse se lança, un peu de manière irréfléchie, dans une défense de la place financière. Dans le viseur, les méthodes de gangsters du gouvernement italien, le taux de prélèvement fiscal transalpin déraisonnable, sans parler des tentatives de décodages proto-analytiques des «vraies» motivations du duo Berlusconi-Tremonti. La réaction des autorités fédérales? Comme autant des colonies anglaises, l’envoi d’un délégué spécial – Renzo Respini, dont on n’entend plus parler – et, histoire de montrer les dents, le blocage des négociations d’une convention de double imposition avec Rome. Ce qui, très fine tactique, eut comme conséquence de mettre la Suisse sous pression à l’OCDE, deux mois plus tard (lire).

Mais voilà, selon la Neue Zürcher Zeitung et La Liberté (lundi et mardi, 8 et 9 février), seuls 250 emplois auraient été supprimés en 2009. D’abord en raison de la crise financière, pas du scudo. Côté fonds, une étude de Morgan Stanley affirme que deux tiers de l’argent rapatrié pour être «amnistié» par Rome est déjà revenu dans les coffres luganais d’UBS, du Credit Suisse et de Julius Baer. Enfin, selon le président de l’Association des banques étrangères en Suisse, le Tessinois Alfredo Gysi, l’impact du scudo «serait inférieur» à celui de 2001 et de 2003. Etonnant, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s