1348 milliards de richesse

Entre 2003 et 2007, relève l’administration fédérale, la richesse des contribuables a explosé de 328 milliards de francs. Des chiffres pourtant conservateurs et qui reflètent la formidable concentration de la fortune en Suisse.

Stratosphérique. En 2007, la fortune des contribuables s’élevait à 1348 milliards de francs et quelques dizaines de millions. Un chiffre publié avec discrétion par l’Administration fédérale des contributions (AFC) et qui équivaut à 22 fois le budget de la Confédération helvétique. A eux seuls, 86 126 individus – soit la population du canton de Schaffhouse – possédaient la moitié de la fortune du pays, près de 647 milliards de francs.

A l’inverse, une petite moitié des contribuables (2,7 millions de personnes) déclaraient une fortune en deçà de 50 000 francs. Leur richesse cumulée se montait à 24,7 milliards, tout juste 1,8% de l’argent entreposé. En 2007, 1,2 million de citoyens se disaient sans fortune auprès de leurs autorités fiscales.

Hausse extraordinaire. Si ces chiffres illustrent une fantastique concentration de la richesse en Suisse, ils tiennent aussi de la sous-estimation. En effet, l’épargne des 2e et 3e piliers n’y figure pas, ainsi que la valeur des objets mobiliers ou celle des assurances vie. Sans parler des avoirs non déclarés.

Autre indication intéressante, la hausse de cette richesse sur cinq ans. Depuis 2003 en effet, on relève une poussée de 32,2% de la fortune déclarée. Mais, là encore, ce n’est pas le cas pour tous les contribuables.

Toujours sur la base des chiffres de l’AFC, on note que dans la catégorie des personnes dont la fortune excède 10 millions, leur richesse globale a augmenté de 76,1%. Contre 4,7% dans la catégorie des moins de 50 000 francs. Quant aux contribuables qui appartiennent à la catégorie de fortune située entre 200 000 francs et un million, ils ont vu leur richesse augmenter de 14,6%, en dessous de la moyenne suisse.

L’an prochain, cette statistique aura un mérite: elle révélera concrètement l’impact de la crise financière et économique sur la fortune des personnes domiciliées en Suisse.

© L’Hebdo, 1.11.2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s