Initiative fiscale socialiste: le DFF fait passer le message

Ce vendredi 19 novembre, l’Administration fédérale des finances (AFF) offrait à la presse un séminaire sur la péréquation financière et la répartition des tâches entre la Confédération et les cantons. La RPT, en jargon fédéral. Dans une salle du Bernerhof, des journalistes –  surtout, suisses alémaniques – ont pu assister à la présentation d’un rapport qui évalue si oui ou non la RPT fonctionne. Un rapport sur lequel le Conseil fédéral statuera ce mercredi 24 novembre, ainsi que sur un message destiné aux Chambres fédérales. Le contenu? Exclu de l’évoquer. Car, comme requis par l’AFF, cette «séance pédagogique» de plus de deux heures, était soumise à embargo. De même que les documents distribués et les mots prononcés durant celle-ci.

Sur le fond, l’intention de l’AFF et de son département de tutelle, celui des finances, est fort louable: «briefer», comme on dit à Berne, les journalistes sur un dossier terriblement technique, véritablement complexe et rudement politique, vu qu’il touche à l’argent de l’Etat et à plusieurs milliards de francs par an. Autre bon point, les orateurs ont fait preuve d’un remarquable esprit de synthèse et ont répondu longuement aux questions de la presse. C’est rare pour être souligné, surtout s’agissant du Département fédéral des finances… Enfin, faire ceci avec autant d’anticipation – soit une petite semaine avant la décision du Conseil fédéral – c’est là encore suffisamment rare pour être à encore souligné.

Ceci écrit, un doute surgit pourtant sur trois folios apparus en cours de présentation et dont le thème était une curieuse excursion sur les conséquences de l’initiative fiscale du Parti socialiste sur la péréquation financière, soumise au vote le 28 novembre prochain. Une initiative à laquelle le Conseil fédéral et le Parlement s’opposent et qui, au regard des derniers sondages, risque d’être refusée.

Soucieux de respecter l’embargo imposé par l’AFF, nous ne révélerons pas les conclusions auxquelles les services de M. Widmer-Schlumpf sont parvenus. Nous ne prendrons même pas le temps de relever d’ici le 28 novembre si un confrère venait à publier un papier, disons inspiré, sur les effets de ladite initiative fiscale sur la RPT. On se dira seulement que le DFF manie à merveille le séminaire pédagogique histoire de faire passer certains messages plus que d’autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s