Berne bloque des centaines de millions d’origine ouzbèke

EXCLUSIF. Le Ministère public de la Confédération enquête sur une vaste affaire de blanchiment d’argent et de corruption en lien avec des fonds ouzbeks. Selon la RTS, des centaines de millions de francs ont déjà été bloqués dans plusieurs banques suisses depuis début août. Au centre de l’affaire, des personnes proches de la famille du président Islam Karimov.

Une nouvelle affaire secoue la place financière helvétique. Selon une information de la RTS, la Confédération a bloqué plusieurs centaines de millions de francs depuis le début du mois d’août. Des fonds d’origine ouzbèke. Plusieurs banques de la place sont concernées. Contacté, le Ministère public de la Confédération (MPC) indique que les soupçons portent sur «du blanchiment d’argent aggravé et des infractions préalables commises à l’étranger, en particulier en Ouzbékistan».

Fin juillet, deux citoyens d’origine ouzbèke (A.I. et S.S.) ont été arrêtés à Genève. Une arrestation qui fait suite à une communication pour soupçon de blanchiment d’argent de la part de la banque Lombard Odier et à l’ouverture d’une procédure pénale par le MPC contre quatre citoyens ouzbèkes. Parmi les prévenus figure A.B., un ancien manager d’Uzdunrobita, la filiale ouzbèke de l’opérateur russe de télécommunications MTS, désormais recherché par Interpol.

Opérateurs de télécommunications et sociétés offshore

Selon la RTS et la télévision publique suédoise SVT, l’enquête fédérale se dirige vers des contrats passés entre des opérateurs de télécommunications ouzbèkes et étrangers depuis 2007. Des contrats qui portent sur plusieurs centaines de millions de dollars pour l’accès au marché ouzbek. Outre le géant russe MTS, l’opérateur suédois TeliaSonera apparaît dans les dossiers des limiers fédéraux.

Interrogé par la SVT, TeliaSonera explique que «nous avons fait un investissement il y a cinq ans en Ouzbékistan. A l’époque, nous avons mené une enquête pour savoir si notre partenaire local était le propriétaire des licences et des fréquences que nous avons reçues par la suite. Et si ce partenaire était représenté par une personne qui le représentait réellement. Nous n’avons jamais eu la chance de découvrir qui était réellement derrière ce partenaire.»

L’enquête fédérale a mis à jour un réseau de sociétés offshore avec des ramifications en France, en Grande-Bretagne, en Russie et en Suède. Cependant, ce n’est pas l’importance de ce réseau offshore qui interpelle Berne. «Dans ce type d’affaire, nous avons toujours un intermédiaire entre les banques installées en Suisse et l’origine des fonds. Ici, c’est étonnant, le flux d’argent est arrivé directement d’Ouzbékistan sur des comptes bancaires suisses», explique une source proche de l’enquête.

Une enquête «très politique»

Toujours selon cette source, le travail du MPC se fait dans un contexte «très politique». D’après des témoignages recueillis par la RTS et la SVT, trois des prévenus entretiennent des relations directes avec la famille présidentielle ouzbèke. Surtout avec Gulnara Karimova, la fille de l’actuel président Islam Karimov.

Installée à Cologny (GE), Gulnara Karimova est l’actuelle ambassadrice d’Ouzbékistan en Espagne et auprès des Nations Unies à Genève. Elle jouit d’une immunité diplomatique totale qui exclut toute procédure pénale de la part du Ministère public de la Confédération contre elle. Contactée mardi après-midi par courrier électronique, la Mission d’Ouzbékistan auprès des Nations Unies à Genève n’a pas souhaiter répondre à nos questions.

A un niveau politique, Berne suit attentivement les développements de l’enquête du MPC. Raison: l’Ouzbékistan fait partie des pays qui composent le groupe de vote de la Suisse auprès du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

Yves Steiner (avec Joachim Dyfervmark, SVT)

Voir le sujet du 19:30 de RTSun, l’analyse de Bernard Bertosa (ancien procureur de Genève) et mes précisions sur l’affaire

Une réflexion sur “Berne bloque des centaines de millions d’origine ouzbèke

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s