Une vaste escroquerie touche les vins de La Côte

Le Ministère public vaudois enquête sur une vaste fraude dans le secteur vinicole. Des milliers de litres d’AOC La Côte ont été écoulés illégalement depuis plusieurs années.

Des surplus de vendanges produits dans la région de Tartegnin (VD) ont été commercialisés illégalement sous l’appellation AOC LA Côte. Deux vignerons et un viticulteur pourraient être inquiétés par la justice. Pour l’heure, seul le viticulteur et sa femme sont prévenus formellement d’escroquerie et de faux dans les titres.

«Dans le vignoble vaudois, c’est la plus grave affaire de ce type depuis 4 à 5 ans», explique Bernard Klein, chimiste cantonal vaudois. Le 23 juin 2013, après une enquête des organes de contrôles du secteur, il a dénoncé cette fraude au Ministère public vaudois. Un procureur de l’arrondissement de La Côte, Xavier Christe, a été chargé du dossier. Des auditions auront bientôt lieu.

Plusieurs milliers de litres

Vigneron à Féchy, Jean-Luc Kursner est la principale victime de l’escroquerie. «Je suis révolté par cette affaire. Je ne comprends pas que l’on puisse tromper ainsi ses collègues». Sur des bulletins de livraison dont la RTS a obtenu copie, on constate que plus de 39’000 litres de moût ont ainsi été achetés entre 2010 et 2012.

Or, ce moût a été tiré grâce à un surplus de production. En clair, le viticulteur et ses supposés complices n’ont pas coupé les grappes sur leurs vignes dépassant ainsi leurs quotas de production. Une fois pressé chez l’un des deux vignerons de Gilly, le moût a ensuite été livré chez Jean-Luc Kursner sous l’AOC La Côte, avec comme lieu de production Tartegnin. Un moût utilisé dans des assemblages de la Maison Kursner Frères, vendus en Suisse et surtout à l’exportation (France, Colombie…).

«Le problème est évident. Si on produit du raisin sans tenir compte des limitations, alors on aura des produits de bien moindre qualité», s’agace Bernard Klein. Bref, c’est toute la chaîne de production qui risque de pâtir de ces pratiques.

Contacté par la RTS, le viticulteur prévenu dans cette affaire explique son rôle et charge ses partenaires.«Dans cette transaction, j’ai fait office de courtier pour deux vignerons de Gilly et Tartegnin. Le raisin concerné n’était pas le mien. Des attestations le montrent, mais s’il y a eu des versements en cash chez certains vignerons». L’homme n’a pas souhaité un entretien face caméra.

Toute une chaîne de production sous la loupe

Cette affaire jette une lumière crue sur les transactions dans le monde du vin. Car le viticulteur de Gilly a livré en 2012 son moût sous l’enseigne d’une société anonyme dont le but était… la vente de parquets. Une société dont le numéro de TVA figure sur les bulletins de livraison, mais absent du contrat de courtage que Jean-Luc Kursner conserve dans ses archives.

En effet, ce moût a été acheté par Jean-Luc Kursner via un important courtier vaudois. «C’est une pratique habituelle, en fin de période, on cherche des suppléments de récolte pour notre production. Dans ce cas, on recourt à un courtier pour rechercher la marchandise», explique Jean-Luc Kursner. Problème, explique un connaisseur du domaine, «ce courtier n’aurait jamais dû organiser cette transaction avec un viticulteur qui n’est pas contrôlé par les organes du secteur».

Interrogé par la RTS, le courtier vaudois en question ne trouve rien à se reprocher. Il livre aussi quelques indications sur l’étendue potentielle de la fraude. «Dans mes archives, ce fournisseur a réalisé des transactions pour plus de 66’000 litres d’abord de vin clair, ensuite de moût depuis 2008». Des sociétés autres que celle de Jean-Luc Kursner sont donc concernées? «C’est évident», conclut ce courtier.

Yves Steiner

Voir le sujet du 19:30 de la RTSun et les réactions le lendemain.

Update: les affaires dans le domaine viticole intéressent beaucoup les magistrats vaudois. Après l’affaire Giroud, voilà que celle de Tartegnin a été rapatriée auprès du Parquet central à Lausanne et sera traitée comme un cas spécial.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s