Riadh Ben Aïssa bientôt extradé ?

Exclusif. Riadh Ben Aïssa, un ex-dirigeant canadien incarcéré à Berne pour corruption pour des affaires en Libye, a conclu un accord avec le Ministère public de la Confédération (MPC). Cet ancien vice-président du constructeur SNC-Lavalin a reconnu une partie des griefs. Si le MPC obtient l’aval du Tribunal pénal fédéral, les biens du Canadien en Suisse seront confisqués et il sera extradé vers son pays.

Lire la suite

Un consul honoraire de France sous enquête en Suisse

EXCLUSIF. La société vaudoise W & V SA, dont le président n’est autre que le Consul honoraire de France en Valais, est sous enquête pénale. Elle n’a pas respecté l’astérisque qui protège les consommateurs du démarchage téléphonique. Une intrigue qui passe aussi par Tunis.  Lire la suite

Starbucks échappe à l’impôt grâce à sa filiale suisse

EXCLUSIF. Starbucks, le géant américain du café à l’emporter, échappe en partie à l’impôt sur les bénéfices au Royaume-Uni en raison de sa centrale d’achat mondiale sise à Lausanne. En 2011, 11,6 millions ont été versés au fisc en Suisse sur un bénéfice de près de 100 millions, a appris la RTS.
Lire la suite

Entraide fiscale: Berne rechigne à renseigner Paris

EXCLUSIF. L’entraide administrative fiscale entre la France et la Suisse peine à fonctionner. Le constat est récurrent. Sauf que, pour la première fois, des chiffres tombent. Et la réalité est encore plus cruelle que prévue pour le Conseil fédéral. Sa pratique restrictive devrait bouger d’ici l’automne.

Lire la suite

Affaire Barcenas: cash, offshore et… Lombard Odier


EXCLUSIF. Le Parquet de Genève a ouvert une enquête sur les fonds détenus en Suisse par Luis Bárcenas, l’ex-trésorier du Parti Populaire espagnol (PP), soupçonné de corruption. Cette affaire montre le rôle  joué par la place financière genevoise et en particulier, d’une fiduciaire de la banque Lombard Odier. Entre versements en cash et structures offshore. Lire la suite

Des GovWare, mais à quel prix?

OPINION. Habile manœuvre. Ce mercredi, le Conseil fédéral acquiesce aux désirs de la justice pénale suisse. Si les Chambres fédérales l’acceptent aussi, elle pourra utiliser des logiciels espions (GovWare) pour fouiller les communications et les ordinateurs des criminels. Mais d’un autre côté, les dizaines de millions de francs que coûte ce type d’investigations secrètes resteront à la charge des Parquets… En gros, cela revient à vous filer les clés de la Ferrouse, essence comprise, mais sans la vignette pour l’autoroute. 

Lire la suite

Affaire ouzbèke: une société zougoise est ciblée

EXCLUSIF. Ce vendredi, l’opérateur suédois TeliaSonera livre un rapport très attendu sur les allégations de corruption qui auraient entaché son développement en Ouzbékistan. Selon des informations de l’agence de presse suédoise TT et la RTS, un nouveau lien apparaît entre cet opérateur et Zeromax, une société zougoise. Une société close en 2010 et qui, selon des emails internes de TeliaSonera et des câbles diplomatiques, était sous le contrôle de Gulnara Karimov, la fille du dictateur tchétchène. Le rapport qui sera livré demain évoque le cas Zeromax. Lire la suite

Affaire SNC-Lavalin: un ex-PDG entendu en Suisse


EXCLUSIF. Jacques Lamarre, l’ex-PDG du géant de la construction SNC-Lavalin a été interrogé par le Ministère public de la Confédération, a appris la RTS. Cette audition avait pour cadre l’enquête contre Riadh Ben Aïssa, un ancien de la firme, suspecté de corruption et de blanchiment. Les montants avoisinent les 130 millions de francs. Lire la suite

266 milliards de bénéfices ont été sous-fiscalisés en 5 ans

EXCLUSIF. La RTS a appris le montant des bénéfices des entreprises, surtout étrangères, jouissant d’un statut fiscal spécial. Entre 2005 et 2009, il s’élève à 266 milliards de francs, soit 4 fois le budget de la Confédération. Le manque à gagner fiscal frôlerait les 30 milliards pour les collectivités. Lire la suite

Berne bloque des centaines de millions d’origine ouzbèke

EXCLUSIF. Le Ministère public de la Confédération enquête sur une vaste affaire de blanchiment d’argent et de corruption en lien avec des fonds ouzbeks. Selon la RTS, des centaines de millions de francs ont déjà été bloqués dans plusieurs banques suisses depuis début août. Au centre de l’affaire, des personnes proches de la famille du président Islam Karimov. Lire la suite

M. Marzouki sur la Suisse et l’argent du clan Ben Ali

Dans un entretien accordé à la RTS, le président tunisien Moncef Marzouki demande à la Suisse d’accélérer la restitution des fonds du clan Ben Ali gelés par la Confédération début 2011. Cet argent – environ 60 millions de francs – représente un montant « dérisoire » par rapport à ce que les banques suisses auraient accepté. Il souhaite rencontrer le Conseil fédéral pour évoquer ce dossier lors de son passage en Suisse en juin prochain.
Lire la suite